Vous retrouvez sur cette page l'ensemble des observations déposées sur le registre électronique.

Les propos à caractère manifestement illicite ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

Vous disposez d'un module de recherche. Indiquez le mot recherché dans le texte des observations ou cliquez sur la date de dépôt recherchée.

Conformément à la loi du 21 juin 2004 citée ci-dessus, vous avez la possibilité de nous signaler tout propos qui vous paraitrait manifestement illicite afin que nous le rendions inaccessible le plus rapidement possible, le cas échéant.

Cliquez ici pour signaler des propos illicites :
  1. 1
  2.  2
  3.  3
  4.  >
  5.  >>
12
MADAME,
dans le projet Bédier, la ville de Paris décide de démolir notre barre BCDE: arguments avancés restructurer ,faire une voie de Boutroux a Bédier pour désenclaver le quartier etc...je vis au 47 avenue Boutroux depuis 35 ans, d'autre de plus de 60 ans ,nous avons été très choquée d'apprendre la nouvelle. on nous a proposé de nous reloger sur ilot franc Nohain ,dans le quartier ou ailleurs.je ne veux pas qu'elle soit démolit . on y vit bien, c'est une résidence calme spacieuse, aérée, lumineuse, pas de vis a vis , ,sécurisée, nous sommes pas plus 10 locataires par escaliers ..argument avancé par la ville de paris : la barre n'est pas au norme pas ascenseurs etc .. mais la barre n' est pas vétuste: ca me fend le cœur de devoir partir ailleurs .35 ans, c 'est toute une vie sans compté que nous avons beaucoup de personnes agées qui ne veulent pas partir qui s'y sentent bien.
.
. les habitants se connaissent tous. avec ce projet la ville de paris va fermer tout le quartier en construisant plus de 300 logements ilots de chaleurs . nous sommes près du périphérique qui nous donnent de la pollution intense, pendant la canicule du 27 juin 2019 avec des températures de 45 degrés nous avons souffert de chaleur intense si on rajoute 300 logements , je n'imagine pas le futur avec le réchauffement climatique .la ville de paris nous parle de réchauffement climatique tous les jours en contradiction totale avec leur actes ,elle reprend des espaces ou il fait bon vivre pour les habitants afin de densifier qui est plus rentable économiquement pour la ville de paris .le projet bédier n'est pas conforme avec le bien vivre des habitants bien au contraire, ca va ramener plus de population , la population a triplé dans le quartier avec le nouveau batiment de paris habitat au 49 av Boutroux et caf au rez de chaussée le Crous adossé a celui ce qui a enclaver les habitants de la barre Bedier A ,sans compter le login et le commissariat et les batiments des fonctionnaires,et les constructions de résidence sociale rue péan ou la ils ont abbattus 5 arbres centenaires .ca suffit la densification, on tient a notre BCDE avec verdure et arbres . pourquoi ne pas la remettre au norme pour mettre des ascenseurs etc et rajouter plus d arbres pour raffraichir tout le quartier , démolir l 'école franc Nohain suffit et encore elle ,na jamais été réhabilitée. l entrée actuelle est situé loin des habitations certes il y a une pente pour y accéder et alors. l'entrée de la nouvelle école se situera vers la place Yersin entre les habitations quel nuisances sonores pour les locataires et vont encore éliminer les places de stationnements et abattre des arbres a nouveau pour faire une place pour les ,activités ,il y a déjà le jardin Boutroux ou on organise des activités .tout le monde n'a pas les moyens de prendre une place parking onéreux.la ville de paris n' a penser qu 'au rendement économique dans ce quartier populaire qui est encore aéré qui laisse circuler l 'air important pour le bien vivre et la santé des habitants c' èst un quartier très calme . démolir notre barre afin de faire une nouvelle voie de Boutroux a bédier pour faire circuler les gens d un coté a un autre. et nous locataires de Boutroux nous avons mme pas eu notre mot a dire sur ce projet ,les concertations qui ont lieu etaient de nous mettre devant le fait accompli pour nous prévenir de la destruction .non a la destruction de la barre BCDE .merci de votre compréhension MADAME .
Déposée le 12/07/2019
11
J'habite le quartier depuis 1968.
Ces dernières années de grands bouleversements sont arrivés dans ce quartier en grande partie positifs malgré les travaux incessants de part et d'autres.
Il y a quelques années, les passages des 2 et 4 rue Eugène oudine permettant l'accès à la rue cantagrel ont été fermés à cause des nuisances, immondices, passages incessants, alcool, arrachages des fleurs, bagarres, seringues et autres.
Aujourd'hui vous souhaitez rouvrir ce passage et bouverser la tranquillité de notre quotidien avec les passages qui deviendront incessants, de plus tous les habitants des rez de chaussée devront vivre avec des fenêtres fermées en permanence avec ce retour en arrière.
Pour toutes ces raisons, je vous demande, aux noms des habitants de notre quartier Eugène oudine, d'abandonner ce projet d'ouverture des 2 et 4 rue Eugène oudine.
J'ajoute par ailleurs que des rencontres avec les habitants du quartier à des horaires où la plupart des gens sont au travail ou pendant la periode estivale n'est pas la plus judicieuse...
J'espère sincèrementque vous serez à l'écoute des citoyens.

Ferroudja MOKRAB
Déposée le 12/07/2019
10
Je vis à proximité du quartier Bédier-Oudiné depuis une vingtaine d'année. Auparavant au bas de la rue de Patay dans le 13e, et depuis près de quatre ans au Petit Ivry, près de la Porte d'Ivry.

De mon point de vue, l'accent devrait être mis sur ce qui peut faciliter et rendre plus agréables les circulations à pied, à vélo, mais aussi en transport en commun et en voiture entre Ivry et le quartier Bédier-Oudiné.

La couture entre le Petit Ivry et le quartier Bédier Oudiné est à créer, avec des bus qui ne s'arrêteraient pas aux portes de Paris, qui plus est loin de l'entrée du métro Porte d'Ivry (Bus 27 ou 89) mais qui traverseraient le périphérique et pourraient aller jusqu'au Petit Ivry ou ils vont pourtant en fin de service pour aller se garer au dépot sud de la RATP, rue Pierre et Marie Curie (au Petit Ivry), créant des nuisances sans bénéfices pour les riverains d'Ivry.

Rendre plus agréables les traversées piétonnes et à vélo du périphérique à la Porte d'Ivry, ce serait mieux les signaler et mieux les sécuriser (par exemple feux de passage piétons à l'entrée du périphérique intérieur à Porte d'Ivry).

Enfin, alléger la circulation automobile entre Le moulin d'Ivry et la porte d'Ivry nécessite de revoir les aménagements routiers au carrefour à l'entrée d'Ivry et des périphériques pour éviter que des véhicules bloquent ce carrefour aux heures de pointe, le transformant en goulot d'étranglement.

Les stationnements en doubles file devraient etre verbalisés.

Enfin, tout ce qui peut contribuer à la végétalisation des espaces publics et privés et à l'amélioration de la biodiversité est à encourager et développer : des "passerelles" ou plateformes communes entre Le Petit Ivry (pourquoi pas avec des collectifs de riverains) et le quartier Bédier-Oudiné pourraient etre créées dans l'intéret de tous les riverains.

Sur des cartes postales anciennes, on voit qu'un tram reliait la Porte d'Ivry à Ivry. On voit aussi beaucoup d'arbres, une ferme rue Barbès, à proximité de ce qui est aujourd'hui le périphérique.

Merci pour la prise en compte de mes remarques.

Bien cordialement,
Martine Doriac
Déposée le 12/07/2019
9
Bonjour,

Je fais suite au projet d'aménagement concernant la zone Bédier-Oudiné, auquel, mon avis est totalement négatif.

Précisément sur (des hypothèses !?!) d'aménagement à créer un axe ouvert entre la rue Oudiné et Cantagrelle, en plein milieu de notre résidence (moi-même demeurant au RdC, du 4 R Eugène Oudiné).
Je considère que ce projet n'est pas nécessaire, d'autant plus que nous sommes très attachés au calme qui règne au sein de la résidence.

Il n'y a pas lieu, ni de besoin d'effectuer de coûteux travaux.

Bien des années en arrières (étant des années 60 et vivant toujours ici), nous avons obtenus le fait de préserver le bien-être des locataires, et à fermer l'accès de ce passage, suite à des désagréments du passage public.

Je vous réitère, dans un premier temps, que je suis contre le projet d'ouvrir nos grilles au grand public.

Vous en souhaitant bonne réception.

Mme BOURGINEAU Catherine
Déposée le 10/07/2019
8
Bonjour

Habitant au rez de chaussé il va être difficile de laisser ses fenêtres ouvertes avec l'ouverture de notre résidence , je pense qu'il va en être de même pour tous les locataire de notre résidence.
deja il n'est pas facile d'aere nos appartement et ensisager se sortir de chez nous , sans envisager un risque, les grilles en fer ou securité verre etant proscrits...

Avant d'envisager cette ouverture, il serait peut etre plus judicieux d'attendre la fin des travaux du secteur, d'attendre que les nouveaux résidents de notre zone aient pris en mains le quartier avant d’envisager de changer tout le reste

DOnc dans un premier temps je suis contre le projet d'ouvrir nos grilles au grand public

merci
Déposée le 10/07/2019