Enquête publique portant sur le projet de charte du Parc naturel régional Médoc dans le cadre de la création du Parc naturel régional Médoc

Du lundi 02 octobre 2017, à 09h00, au vendredi 03 novembre 2017, 17h00
Vous retrouvez sur cette page l'ensemble des observations déposées sur le registre électronique.

Les propos à caractère manifestement illicite ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

Vous disposez d'un module de recherche. Indiquez le mot recherché dans le texte des observations ou cliquez sur la date de dépôt recherchée.

Conformément à la loi du 21 juin 2004 citée ci-dessus, vous avez la possibilité de nous signaler tout propos qui vous paraitrait manifestement illicite afin que nous le rendions inaccessible le plus rapidement possible, le cas échéant.

Cliquez ici pour signaler des propos illicites :
23
je vous prie de bien vouloir trouver çi joint le lien de mon observation
Déposée le 19/10/2017
22
Le projet semble très intéressant compte tenu de l enclave du Médoc,mais j ai bien peur que notre Médoc devienne la proie du tourisme en haute saison,sans pour cela que nos jeunes y trouve une solution en période creuse que ce soit dans la culture,les transports, l'emploi etc....je suis pour la préservation des sites de notre nature qui est si belle.
Déposée le 19/10/2017
21
Je suis favorable à la création de ce PNR à 100% !
Déposée le 18/10/2017
20
Le PNR Médoc devrait être un moteur de progrès pour le Médoc en fédérant et concentrant les centres de décisions, pour cela il faut s'en féliciter.
Cela étant ,la charte du PNR est lourde de généralités et répétitions. Elle fait la part belle aux questions sociales en dupliquant mot pour mot les documents du département dans son Pacte pour la Gironde.
Les obstacles et problèmes principaux qui freinent tout développement , social , culturel, économique, sont connus depuis longtemps et correctement identifiés dans la charte.
Mais peu d'engagement ferme à les dépasser. Re-équilibrer les relations Médoc-métropole pour que le Médoc tire un profit culturel et économique de la vitalité de Bordeaux passe par une RD 1215 re-qualifiée, par une liaison TER modernisée, plus rapide, est un enjeu de la plus haute importance. Le Médoc doit aussi se tourner vers le Nord, en travaillant sur une traversée d'estuaire plus souple, rapide et moins onéreuse. Il y a Bordeaux, mais aussi Royan et la Charente en général comme partenaire culturel et économique.
Ce qui frappe un visiteur en Médoc, c'est la cohabitation de grands domaines rutilants (route des vins), bordés de villages tristes, à l'urbanisme dégradé. Résoudre cet état de fait est crucial. On pourrait utiliser des artistes locaux pour transformer des murs vierges en fresques murales, Bages est un bon exemple. Mais aussi être plus exigeant dans les PLU pour que l'esthétique locale et globale des villes et villages soit prise compte.
Des sites patrimoniaux sont à l'abandon, Brion par exemple, ou mal valorisé: marais de Vendays.
Il faut faire de la culture un moteur de progrès, en créant des manifestations culturelles, de tous niveaux, un bon exemple: les vendanges du cinéma de Pauillac.
Le PNR du Médoc devrait avoir sa maison, en tant que vitrine des productions locales, centre de conférence, etc.
Certains projets en cours sont en contradiction avec la volonté d'améliorer l'attractivité de la destination Médoc, par exemple le parc éolien (12 éoliennes en bordure de Lesparre).
Déposée le 18/10/2017
19
Il serait urgent que nous puissions nous pencher sur un tarif préférentiel concernant le tarif du bac pour les résidents.

Il est injuste que nous financions le bac deux fois: Dans nos impôts et quand nous en faisons usage.
Dans d'autre régions ayant soit un pont ou autre , les résidents bénéficies soit de la gratuité ou d'un tarif préférentiel.

Très cordialement
MICHEL RIDOUARD
Déposée le 17/10/2017
  1. 1
  2.  2
  3.  3
  4.  4
  5.  5
  6.  >
  7.  >>